BERTHO auteure - compositrice - interprète scrollez vers le bas BÉATRICE

A ECOUTER

album-art

Titres

By
Release date:

 

 

Auteure / Compositrice : Béatrice Bertho
Arrangements : Jean-philippe Lajus / Gilles Michel

 

 

Auteure / Compositrice : Béatrice Bertho
Arrangements : Jean-philippe Lajus / Gilles Michel

Le bruit des mots qui vibrent

au présent

INTERVIEW VIDÉO

BIO

divider

 « Nos vies partagées, chantées, dansées, pleurées, nos amitiés, c’est peut-être çà l’éternité. » Dans son nouvel album, Béatrice Bertho chante ses textes dans un élan vital, comme un hymne à l’essentiel et à la spontanéité. Passée par la production et l’enseignement, l’auteure compositrice a choisi dans ce deuxième opus de poser sa voix suave et enveloppante sur ses mots sensibles et forts qui, dit-elle le regard pétillant, « claquent à l’oreille et au cœur ». 

 

On sent dans vos textes que vous partagez une sensibilité de plume avec des poètes et des chanteurs…

Je suis musicienne mais je me nourris de poésie et de littérature. Les auteurs m’ont toujours plus fascinée que les musiciens. J’aime la force de ces êtres. Nick Cave, Patti Smith, Bashung, Joan Baez, Brigitte Fontaine, Juliette, Benjamin Biolay , Gréco, Feu Chatterton… En poésie, je lis et relis Rimbaud, Césaire, Gaël Faye, mais également Walt Whitman, Lorine Niedecker,  et Patti Smith, évidemment. Tout ce qu’elle a fait en termes d’écriture est une ligne de conduite pour moi, une direction vers la liberté. C’est à partir de toutes ces sources que j’essaie d’exercer la mienne. J’utilise le texte pour exprimer mes douleurs, d’enfance, d’adolescence, de femme… Je pars de ce qui est pour le transformer, ou de ce qui était pour rejoindre le présent transformé. Je suis moi-même surprise en écrivant ces titres, que ce soit Nos vies, Oui ou Forte, j’aime quand les mots parlent pour moi. Je touche ma vérité par l’écriture.

 

La musique a toujours été une pièce maîtresse de votre vie ?

La musique a joué un rôle dans toutes les étapes de mon existence, depuis l’église du village où je jouais enfant de l’orgue en Bretagne. A l’adolescence, j’ai eu envie d’une guitare et à partir de là, j’ai chanté tout ce que je pouvais chanter. J’ai remarqué que les gens m’écoutaient et que j’avais une place.. Adulte, après mes études dans le socio-culturel, je suis devenue productrice, avec des tournées à l’international, dans les musiques du monde. Mais quelque chose me manquait et l’envie de faire moi-même de la musique m’a poussée à rentrer à Paris où j’ai donné des cours de guitare et de chant pour lancer mes propres projets, il y a dix ans. Et je me suis prise au jeu de la pédagogie, c’est génial de pouvoir transmettre et de voir comment cela résonne chez des élèves, de les voir grandir avec la musique. On marche ensemble, sans se juger en prenant les gens où ils en sont. Comme moi, je me prends où j’en suis.

 

Quelle est la genèse de ce nouvel album ?

C’est un album où j’ai eu envie d’aller à l’essentiel. Davantage que pour le premier, où je voulais montrer tout ce que je savais faire. Pour celui-ci, je ne joue pas de guitare, j’avais un vrai désir de n’être que chanteuse pour rentrer dans le son des mots. Le confinement m’a aidée, tout ce temps offert m’a collée à l’écriture et au vide que j’ai rempli de manière créative. J’ai tout composé. Les chansons sont venues par l’écriture, en laissant les mots résonner dans mon corps. 

 Julie Connan

TEXTES

divider

NOS VIES

Nos vies denses, nos vies de transe, chance ou pas chance, nos vies prennent un sens.

Nos vies qu’on trimballe et qu’on déballe comme des casseroles du fond d’la malle

Nos vies abîmées, endommagées, bricolées puis réparées, au fond y’avait pas grand chose à jeter.

Nos vies partagées, chantées, dansées, pleurées, nos amitiés, c’est peut-être çà l’éternité

Nos vies, nos familles humaines, et de corps, seront elles la boîte et le pandore ?

Nos vies privées d’amour et du reste, reste le courage d’oser nos vies.

Nos vies de luttes acharnées, enragées, engagées à brandir nos chants et nos libertés

Nos vies d’amour nos vies velours, que l’on bâtit et que l’on savoure

Nos vie secrètes, discrètes, jardin des poètes où seuls les mots ont des paillettes

Nos vies de château, à la campagne, nos vies de champagne, vie de bohème et chienne de vie,

Nos vies de fortune, nos vies communes, nos vies entières, nos vies d’enfer,

Nos vies qu’on sauve, les vies qu’on donne, la vie qu’on fait ou qu‘on s’raconte,

Les train de vie, les vies qu’on traine, les vies qu’on aime…
Les vies qu’on aime….

J'AI FAIM

J’ai faim et je cris
La tendresse inconnue
De l’enfant apparue
Sans amour devenue

J’ai faim et j’écris
Par les mots affamés
Ce besoin d’apaiser
l’appétit déchainé

J’ai faim et je cris
pour la paix invisible
où toute cruauté
s ‘éteint sous le soleil

J’ai faim et je cris
le cœur aux abois
l’attente est si longue
le gouffre sans fond

J’ai faim et j’écris
pour remplir les vides
abyssins ou féroces
du banquet, de la noce

J’ai faim et je cris
pour la paix invisible
où toute cruauté
s ‘éteint sous le soleil

J’ai faim et je chante
La fin et le début
Pour l’enfant reconnu
Et pour l’être repu

J’ai faim et je cris
pour la paix invisible
où toute créature
se confie au soleil.

J’ai faim et je cris
pour la paix invisible
où toute créature
se confie au soleil

OUI

Oui, aux éclats du soleil,
aux perles du fond des mères
Oui, aux douleurs embrassées,
aux chagrins parfumés

Oui, aux oiseaux revenus ;
solitudes suspendues
Oui, aux débuts déconnants,
la vie a choisi son camp

Oui, aux âmes bousculées,
l’humain est révélé
Oui, à l’audace grinçante,
aux vérités brûlantes

Oui, aux enfants arrivés,
mon cœur est pénétré
Oui, aux silhouettes dissonantes,
aux tempêtes exaltantes

Oui, la blessure a régné,
sur mon corps fortuné
Oui, aux peurs survivantes,
aux chaleurs consolantes

Oui, aux regards déformés,
la forme est à mon cœur
Oui, au goût des libertés,
expérience indolore

Oui, à la marche légère,
pour passer la frontière
Oui, à l’envie amoureuse,
cette idée délicieuse

PRO

divider

TÉLÉCHARGER

KIT PHOTOS

TÉLÉCHARGER

KIT PRESSE

TÉLÉCHARGER

KIT BIO

CONTACT

divider

Dites le avec des mots

    Nom*

    Email*

    Message*

    Contact

    Béatrice Bertho
    contact@beatricebertho.com
    t+ 336 22 80 76 49

    ME SUIVRE